27 novembre 2006

My cooking class...

J'avais très envie de prendre des cours de cuisine balinaise... Le choix a été excellent avec "Anika cooking class". 8 heures de vrai bonheur, des saveurs, des mélanges subtils, tout ce qui fait de la cuisine balinaise le raffinement extrême. Le prof était un vrai passionné, en expliquant le pourquoi des mélanges des saveurs, la base de la cuisine balinaise étant le mélange sucré, salé, aigre-doux et enfin épicé. Il ne faut pas non plus manger trop chaud pour ne pas masquer ces saveurs. Bref j'ai beaucoup appris, et j'ai eu mon diplôme à la fin.

P1010100

Toutes les photos dans la rubrique "My Cooking Class"

Tradition

Manger à la Balinaise a de multiples connotations selon la classe sociale et le temps.

Le concept du Waroeng est celui des Javanais et Balinais, leur façon de manger, simplement chez eux ou dans les waroengs (simples huttes traditionnelles dans chaque village, lieu de rencontre des habitants pour manger et discuter ensemble). Cette expérience remonte à plusieurs siècles, du temps où le Royaume Hindou des Majapahit gouvernait encore Java. Lors de leur défaite et exil pour Bali en 1525, ce concept fut également implanté sur Bali. De nos jours, ces waroengs sont des restaurants munis de grandes tables avec des bancs où les gens se retrouvent pour manger et discuter. Rien n'a vraiment changé.

A la façon coloniale, le célèbre Grand Rijstaffel comblera tous vos rêves gourmands. C'est une excellente façon d'expérimenter la diversité de la cuisine indonésienne. Rendez-vous dans l'un des grands hôtels, comme le Tugu Bali, où on vous le propose avec ses 12 plats, portés par 12 serveurs différents, selon la tradition. Rijsttafel signifie littéralement "table de riz" en hollandais. Il s'agit de légumes, de viande, de poisson, d'oeufs, de volaille faisant la ronde autour d'une montagne de riz, agrémentées de krupuk (beignets de crevettes frites), de banane, de piments, de cacahuètes, de concombre mariné.

Le Wantilan est un lieu de rassemblement après les cérémonies, où les gens se partagent un dîner, assis à même le sol, appelé Megibung. Sur la table on dépose le riz jaune (à base de curcuma) présenté sous forme de cône, dont la hauteur signifie l’importance de la caste à laquelle la personne appartient.

Posté par srworld à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur My cooking class...

Nouveau commentaire